Pourquoi visiter la Roumanie? J’ai 100 raisons!

Le 1er décembre 2018, la Roumanie a célébré son centenaire. Pour marquer ce moment sur mon blog de voyage, j’ai publié un article en anglais avec 100 raisons de visiter la Roumanie, le pays où je suis né. Aujourd’hui, j’ai traduit cet article, en roumain et en français.

Bien que la vie quotidienne ici puisse parfois sembler fatigante, j’apprécie d’être née dans un pays avec tant de beautés naturelles. Et, malgré les problèmes dans la sphère politique, je continue de croire que la Roumanie est un endroit qui vaut le détour des voyageurs. Alors, voici les 100 raisons de visiter la Roumanie!

Contenu

Raison de visiter la Roumanie Delta du Danube
Raison de visiter la Roumanie: Delta du Danube

1. Le Delta du Danube

Dans le sud-est de la Roumanie, à la frontière avec l’Ukraine et, dans une zone très courte, avec la République de Moldavie, le Danube termine son voyage en mer Noire. La rivière forme un delta lorsqu’elle est divisée en trois bras: Chilia, Sulina et Sfântul Gheorghe. Sur la terre laissée dans leurs bras, les gens vivent une vie simple, basée sur la pêche et le tourisme.

Dans la réserve de biosphère du delta du Danube, il y a beaucoup à voir, des tapis flottants de nénuphars et de végétation luxuriante, aux colonies d’oiseaux migrateurs et de divers poissons. Le delta du Danube abrite non seulement plus de 360 ​​espèces d’oiseaux et 45 espèces de poissons, mais aussi celui des chevaux sauvages de la forêt de Letea.


2. Parc national des Monts Măcin

Non loin du delta du Danube, dans la région de Dobrogea en Roumanie, vous pouvez visiter le parc national des montagnes Măcin. Il abrite plus de 1770 espèces de plantes (72 sont rares ou vulnérables, et 27 ne se trouvent qu’ici), 181 espèces d’oiseaux (37 en voie de disparition) et 900 espèces de papillons.


montagnes Carpates Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: les montagnes des Carpates

3. Les Carpates

En nous éloignant du quartier de la mer Noire et en nous dirigeant vers le centre de la Roumanie, nous atteignons les montagnes des Carpates, qui entourent la Transylvanie. L’arc qu’il forme en Roumanie, mais aussi dans les pays voisins, a une longueur de 1 500 km. C’est pourquoi c’est la plus longue zone montagneuse d’Europe.


forêts vierges de la Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: les forêts vierges de Roumanie

4. Les forêts vierges de la Roumanie

En Roumanie, vous trouverez la deuxième plus grande superficie de forêts vierges d’Europe. Plus de la moitié de ces forêts se trouvent dans les montagnes des Carpates. De nombreuses ONG se battent pour protéger nos forêts de l’exploitation forestière illégale, mais nous avons encore un long chemin à parcourir jusqu’à ce que cette ressource naturelle unique soit considérée comme sûre.


parc national de Retezat Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le parc national de Retezat

5. Parc national Retezat

Le parc national de Retezat dans les Carpates abrite 1190 espèces de plantes, dont un tiers en Roumanie. Il existe des espèces végétales rares et menacées, mais aussi 90 espèces végétales qui n’existent qu’ici. Le parc national de Retezat abrite également 185 espèces d’oiseaux, ainsi que de grands animaux carnivores (ours, loups, lynx) et herbivores (caves, cerfs, sangliers).


transfagarasan roumanie en voiture
Raison de visiter la Roumanie: Transfăgărășan

6. Transfăgărășan

Transfăgărășan apparaît dans les articles de voyage comme l’un des itinéraires les plus pittoresques au monde. La route, qui grimpe à 2042 mètres, est également sur la liste des passionnés de voitures, après avoir visionné l’épisode Top Gear sur la Roumanie.

Sous Ceausescu, il n’a fallu que 4 ans aux ouvriers pour créer ce passage à travers les montagnes. C’était une décision stratégique pour assurer un accès militaire rapide à travers les montagnes en cas d’invasion soviétique.

Mais nous ne devons pas oublier que le Transfăgărășan a coûté la vie à de nombreuses personnes. Des sources officielles ne mentionnent que 40 soldats morts, mais des sources non officielles disent qu’il y en avait des centaines.

Transfăgărășan, malgré ses débuts sombres, est maintenant un itinéraire splendide qui attire de nombreux touristes. Beaucoup d’entre eux viennent à vélo pour profiter de la descente rapide et palpitante vers Sibiu.


7. Curtea de Argeș

Avant de passer les Carpates par Transfăgărășan, nous devrions nous arrêter à Curtea de Argeș, l’ancienne capitale de la Valachie, unissant les terres au sud des Carpates.

Un endroit merveilleux à visiter ici est la cathédrale orthodoxe Curtea de Argeș (ou monastère Curtea de Argeș). Il a été construit au début du XVIe siècle dans le style architectural byzantin.

Il y a aussi la légende de Maître Manole sur l’érection du monastère. Lorsque vous visitez Curtea de Argeș, demandez au guide de vous montrer où se trouve le corps d’Ana.


8. Le Monastère des Corbeaux de Pierre

Toujours dans le comté d’Argeș, il y a le monastère Corbii de Piatră. L’église et d’autres parties du complexe monastique sont construites en roche.

Le monastère des Corbeaux de Pierre est apparu pour la première fois dans des documents historiques en 1512. Cependant, on pense qu’il existait bien avant.


lac Bâlea Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le lac Bâlea

9. Lac Bâlea

A l’autre bout du Transfăgărășan, au cœur des montagnes Făgăraș, il y a un endroit où l’on trouve parfois de la neige même en plein été. Il est situé sur les rives du lac Bâlea, un lac glaciaire à 2034 mètres d’altitude.

En hiver, vous pouvez y passer des vacances spéciales en séjournant au Bâlea Lake Ice Hotel. Un nouvel hôtel de blocs de glace y est construit chaque hiver depuis 2006.


Transalpina Roumanie en voiture
Raison de visiter la Roumanie: Transalpina

10. Transalpina

Bien que Transfăgărășan soit la route de montagne la plus célèbre pour les touristes en Roumanie, ce n’est pas la plus haute. Et certains disent même que la Transalpine (ou Devil’s Way) aurait des paysages plus beaux.

Bien que construit bien avant Transfăgărășan, ses débuts précis ne sont pas clairs, certaines sources le mentionnant comme un couloir stratégique romain.

Transalpina atteint une hauteur maximale de 2 145 mètres dans le col d’Urdele, dans les montagnes de Parâng.


Sarmizegetusa Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Sarmizegetusa

11. Sarmizegetusa

Parce que nous venons de parler des Romains, il est correct de mentionner les Daces. Sarmizegetusa (ou Sarmisegetusa) était la capitale de la Dacie avant les guerres avec l’Empire romain. La forteresse comptait six citadelles et était le centre militaire, religieux et politique le plus important de Dacie.

À environ 40 kilomètres de Sarmizegetusa, il y a aussi Ulpia Traiana Sarmizegetusa, la capitale construite par l’empereur Trajan. Les deux sites ne sont plus que des ruines de nos jours.


12. Les pics Moldoveanu et Negoiu

Moldoveanu est le plus haut sommet des Carpates roumaines. Il fait partie des montagnes Făgăraș et a une hauteur de 2 544 mètres. Dans les mêmes montagnes, vous pouvez gravir le pic Negoiu, qui atteint une hauteur de 2535 mètres.


Croix de Caraiman Bucegi Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: la Croix de Caraiman

13. La Croix de Caraiman

Non loin des montagnes Făgăraș, nous trouvons les montagnes Bucegi. Bien qu’à une altitude plus basse, ils offrent également de nombreux sites magnifiques. L’un d’eux est la croix des héros de Caraiman Peak. La croix a été érigée entre 1926 et 1928, en mémoire des héros des chemins de fer morts pendant la Première Guerre mondiale.

Le monument mesure 36 mètres de haut et est situé à 2 291 mètres d’altitude.


Sphinx de Bucegi Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le Sphinx de Bucegi

14. Formations rocheuses naturelles à Bucegi

Vous pouvez marcher jusqu’à la croix sur Caraiman Peak ou prendre un téléphérique pour voir le Sphinx et les Babes. Ces formations rocheuses sont apparues à la suite de l’érosion constante des roches par des vents forts.

La formation rocheuse de Babele est associée à la légende de Baba Dochia.


15. Poiana Stânii

Poiana Stânii ou Stâna Regală est un endroit situé à 1 285 mètres d’altitude, avec une vue magnifique sur les maisons de Bușteni, Poiana Țapului et Sinaia. La montée à travers la forêt est magnifique et, une fois au sommet, vous pourrez visiter les rochers de Franz Joseph, la grotte de Bogdan et le monastère et les rochers de Sainte-Anne. Tout cela se trouve à proximité immédiate du pâturage.


16. Château Cantacuzino

Si vous atteignez Busteni, vous devez également gravir le château de Cantacuzino. Construit en 1911 dans un style néo-roumain pour le prince George Gregory Cantacuzino, le château est aujourd’hui un musée qui abrite des expositions intéressantes.

Il est agréable de simplement visiter le parc et de prendre un café sur la terrasse du château tout en admirant les montagnes de Bucegi.


Châteaux Peleș Sinaia Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le château de Peles, à Sinaia

17. Châteaux Peleș et Pelișor

Si vous voulez en savoir plus sur la Roumanie lorsqu’elle était un royaume, vous devriez visiter Sinaia, également connue sous le nom de Perle des Carpates. Ici, vous découvrirez deux magnifiques châteaux – Peles et Pelisor, connus ensemble sous le nom de musée national de Peles.

Le château de Peles a été construit entre 1873 et 1914 par Carol I, le premier roi de Roumanie, pour servir de résidence d’été. Le château de Pelisor a également été construit par lui entre 1889 et 1902, en cadeau pour le prince héritier. L’intérieur de ce dernier a été décoré par la reine Mary.


18. Canyon des Sept Echelles

Près des monts Bucegi, à Piatra Mare, se trouve un canyon spectaculaire creusé dans le calcaire par une petite rivière. Lorsque vous visitez le Seven Stairs Canyon, vous monterez des escaliers et des plates-formes métalliques, en plus des sept cascades à l’intérieur du canyon.

Lorsque vous visitez le Seven Stairs Canyon, vous pouvez trouver la plus longue tyrolienne de Roumanie. Il a une longueur de 2,1 kilomètres et 23 itinéraires pour adultes et enfants. Le plus long parcours fait 273 mètres.


Lac Sainte-Anne Roumanie visite
Raison de visiter la Roumanie: le lac Sfânta Ana

19. Lac Sainte-Anne

Le lac Sfânta Ana, dans la réserve naturelle de Mohoș, s’est formé dans le cratère du volcan Ciomatu Mare. C’est le seul lac volcanique de Roumanie.

Avec une profondeur de seulement 6,4 mètres et une superficie de 220 000 mètres carrés, il n’est alimenté que par les précipitations. Dans le passé, les gens pouvaient nager ici, mais cette activité est interdite au public depuis avril 2018.

Le lac Sainte-Anne est également un endroit fréquent pour les ours bruns. Je n’ai moi-même rencontré personne là-bas, mais j’ai plusieurs amis qui les ont vus au lac Sainte-Anne.


libearty zarnesti sanctuaire des ours Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le sanctuaire des ours de Zărnești

20. Sanctuaire des Ours à Zărnești

Si vous voulez vraiment voir des ours bruns dans les Carpates, mais que vous ne voulez pas prendre de risques inutiles, je vous suggère de vous arrêter au Libearty Bear Sanctuary à Zărnești. Plus de 70 ours vivent aujourd’hui dans ce sanctuaire.


Bisons en Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Bison

21. Bisons en Roumanie

Le bison est un spectacle rare en Roumanie, mais peut être facilement vu dans les réserves ou les zoos de notre pays. Actuellement, nous avons des réserves de bisons dans quatre comtés: Neamț, Buzău, Dâmbovița et Hunedoara.

Après la réintroduction de l’espèce en Roumanie, moins de 100 bisons ont été relâchés dans la nature.


22. Le Lac Rouge

Un autre lac unique pour la Roumanie est le lac Rouge, un lac de barrage naturel formé en 1838 à la suite d’un glissement de terrain causé par un tremblement de terre d’une magnitude de 6,9 ​​degrés.

Le nom de ce lac vient de la rivière Rouge, dont les eaux étaient rouges des couches d’oxyde et d’hydroxyde de fer à travers lesquelles il passait. En allemand, Red Lake s’appelle Mördersee. Il y a une légende selon laquelle le glissement de terrain a couvert un village entier et que les eaux du lac sont devenues rouges à cause du sang de ses habitants.


23. Les Gorges de Bicaz

Red Lake est situé dans les gorges de la Bicaz. Fouillé par les eaux de la rivière Bicaz, ils ont créé une zone avec un paysage spectaculaire entre la Moldavie et la Transylvanie.

Les Gorges de la Bicaz sont une bonne destination pour l’alpinisme.


24. Bezidu Nou

Le lac Bezidu Nou a été formé après la construction d’un barrage comme mesure contre les crues de la rivière Cuşmed. Mais cela signifiait sacrifier un village entier, Bezidu Nou. Si vous avez aimé Red Lake, vous devriez également visiter le village englouti de Bezidu Nou.


Col Tihuța Bârgău Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le col Tihuța

25. Col Tihuța

Au nord des gorges de Bicaz se trouve le col de Tihuța (ou col de Bârgău). Situé à 1201 mètres d’altitude, il relie la Moldavie (Vatra Dornei) et la Transylvanie (Bistrita).

Le col est devenu célèbre grâce à Dracula de Bram Stoker, où il était appelé Borgo Pass. Cependant, le lieu ne semble pas être fait de livres d’horreur, mais plutôt d’un conte de fées.


château de Bran Dracula en Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le château de Bran

26. Château de Bran

J’ai mentionné Dracula, et un endroit qui s’appelle toujours le château de Dracula est le château de Bran. Bien que Dracula ait été inspiré par Vlad Țepeș, il semble que le souverain n’ait jamais vécu ici et n’ait pas visité cet endroit. À un moment donné, cependant, on a cru que c’était le lieu où le dirigeant avait été emprisonné par les Hongrois.

Ce château de 1388 vaut le détour sans la légende de Dracula. Mais jusqu’à ce que vous y arriviez, vous pouvez faire une visite virtuelle du château de Bran.


Moeciu corridor Rucăr-Bran Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le corridor Rucăr-Bran

27. Col de Rucăr-Bran

À une hauteur de 1 254 mètres, le corridor Rucăr-Bran relie deux comtés: Brașov et Argeș. La région est préférée des touristes pour ses paysages naturels. Moieciu et Fundata sont parmi les stations préférées de cette région.


28. Château Poenari

Si vous voulez voir un château qui est vraiment lié à Vlad Țepeș, vous devriez visiter le château de Poenari. C’est en fait plus une forteresse en ruine qu’un château. Cependant, il vaut la peine de gravir les 1480 marches pour atteindre le château, non seulement pour en savoir plus sur son histoire, mais aussi pour admirer une vue spectaculaire.


sighisoara raisons de visiter la roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Sighișoara

29. Sighișoara

En suivant le chemin de Dracula, nous arrivons à l’endroit où Vlad Țepeș est né. Et ici, nous terminons avec la légende de Dracula.

La forteresse médiévale habitée de Sighisoara est devenue un site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. Vous y trouverez de nombreuses maisons bien conservées et vous pourrez partir à la découverte des tours de guilde.

Vous pouvez également découvrir le passé de Sighișoare à travers le Festival médiéval annuel.


alba iulia visite roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Alba Iulia

30. Alba Iulia

Alba Iulia est une ville située dans le comté d’Alba, en Transylvanie. Il a une importance historique non seulement pour les Roumains, mais aussi pour les Hongrois et les Saxons vivant dans la région. Alba Iulia était autrefois la capitale du royaume hongrois oriental, et est devenue plus tard la capitale de la Principauté de Transylvanie.

C’est aussi le lieu où fut proclamée l’union de la Transylvanie avec le Royaume de Roumanie, le 1er décembre 1918.


31. Brașov

Une autre ville fortifiée est Brasov. Et ici, vous pouvez visiter les tours de guilde, comme à Sighisoara. Vous pouvez également voir l’imposante église noire et l’église Saint-Nicolas.

À Brașov, je préfère me promener dans les rues, regarder de beaux bâtiments et découvrir des cafés et des restaurants.

Un bel endroit est Strada Sforii, l’un des plus étroits d’Europe.


32. Grotte du Temple Șinca Veche

À environ 50 kilomètres de Brasov, vous pouvez visiter l’église Șinca Nouă et l’église Șinca Veche. Bien que la nouvelle soit belle, elle ne se compare pas à l’ancienne église, située à l’intérieur d’une grotte. La période pendant laquelle le monastère a été creusé dans la roche est inconnue.

L’église Șinca Veche est également connue sous le nom de Temple des ours. Les gens croient que Șinca Veche est un endroit où l’on peut guérir de diverses maladies. Je pense aussi que toute la région a des propriétés magiques, de la source voisine avec de l’eau curative à l’herbe que les vaches mangent pour donner plus de lait.


33. Les églises fortifiées de Transylvanie

Dans le centre de la Roumanie, dans la région de Transylvanie, vous trouverez de nombreux villages construits autour d’églises fortifiées. C’étaient des endroits pour apaiser les âmes des habitants, mais aussi un havre de paix en cas d’invasion.

Je pense que mon préféré est l’église fortifiée de Cisnadioara. D’autres églises fortifiées de Transylvanie se trouvent à Cisnadie, Biertan, Prejmer, Cristian et Viscri.


vie du village en Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: la vie du village

34. La vie du village

Il y a une grande différence entre les villes de Roumanie (en particulier les villes touristiques) et ses villages. Vous pouvez voir à quel point notre pays est pauvre en ce qui concerne les zones rurales. Il y a des maisons sans installations sanitaires et des endroits où les enfants marchent de nombreux kilomètres pour aller à l’école.

Bien qu’ils mènent une vie simple, les villageois sont généralement des gens accueillants, amicaux et travailleurs. Certains d’entre eux travaillent encore avec l’artisanat familial, transmis de génération en génération. Cependant, il n’est pas certain qu’ils survivront à l’avenir, de nombreux jeunes ayant déménagé dans les villes pour mener une vie meilleure.

Pour les étrangers, ce que nous avons est inestimable. L’un d’eux est Peter Hurley, un Irlandais qui a déménagé en Roumanie à l’âge de 26 ans et est tombé amoureux de notre pays. Vous pouvez découvrir certains de nos métiers traditionnels à partir du documentaire de Peter Hurley, destiné à promouvoir la vie simple et durable de certains de nos villages.


Musée du village de Sibiu Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Musée du village de Sibiu

35. Les musées du village

Un moyen plus simple de découvrir la Roumanie rurale sans quitter les grandes villes est de visiter les musées construits dans tout le pays.

Mon préféré est celui de Sibiu, où les bâtiments sont regroupés artisanalement. Le musée ASTRA de la civilisation populaire traditionnelle peut être visité en une journée et est également le lieu où vous pouvez trouver la maison sur le billet de 10 RON.

Deux autres musées du village facilement accessibles pour ceux qui visitent la Roumanie sont celui de Bucarest et celui de Cluj Napoca.


36. Le sentier du patrimoine de Maramureș

Si vous avez le temps, vous pouvez partir à pied, à vélo, à cheval ou en charrette sur la Route du Patrimoine de Maramureș pour découvrir la vie du village. D’une longueur de 88 kilomètres, c’est le premier du genre dans la partie nord de la Roumanie. Il relie sept villages (Ocna Șugatag, Budești, Breb, Hoteni, Hărnicești, Desești et Mara), représentatifs de la culture et du mode de vie à Maramureș..


37. Les églises en bois de Maramureș

À Maramureș, vous trouverez près de 100 églises orthodoxes et plusieurs gréco-catholiques, toutes construites en bois par des menuisiers qualifiés. Les églises de cette région de la Roumanie ont de hauts clochers au-dessus des entrées. Huit de ces églises font maintenant partie du patrimoine de l’UNESCO, et deux d’entre elles (de Budești et Desești) sont également sur la route du patrimoine de Maramureș mentionnée ci-dessus.


Cimetière Joyeux Săpânța Maramureș Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Cimetière Joyeux

38. Le Joyeux Cimetière

Un autre exemple de l’artisanat du bois est le cimetière joyeux, situé à Săpânța, Maramureș. Il est différent de tout autre cimetière: toutes ses croix en bois sont peintes de couleurs vives et ont des descriptions amusantes de la vie de ceux qui sont morts.

La culture dace locale aurait influencé la création du cimetière joyeux. Les Daces croyaient que l’âme est immortelle et que la mort est un moment heureux, pas un moment triste. En savoir plus sur Merry Cemetery via la vidéo ci-dessous:


monastère de Sihăstria Bucovina Moldavie
Raison de visiter la Roumanie: le monastère de Sihăstria

39. Les monastères peints de Bucovina

Située au nord de la Moldavie, la Bucovine compte plusieurs monastères de style byzantin, avec des murs extérieurs habilement peints. Les monastères de Humour, Moldovița, Pătrăuți, Probota, Suceava, Sucevița et Voroneț sont parmi les mieux conservés. Tous, à l’exception de Suceava, ont été ajoutés au patrimoine de l’UNESCO en 1993.

Voroneț est merveilleux. La couleur des murs extérieurs est connue sous le nom de Voroneț Blue – une nuance de bleu unique.


40. Le monastère construit à partir d’un seul chêne

Mănăstirea Dintr-un Lemn peut être traduit par le monastère construit à partir d’un seul morceau de bois. C’est une petite église d’Olténie, construite en chêne séculaire. Le bâtiment mesure 13 mètres de long et 5 mètres de large. Il n’a pas de clocher, atteignant une hauteur de seulement 4 mètres.


Brâncuși Table du silence à Târgu Jiu
Raison de visiter la Roumanie: Table du silence à Târgu Jiu

41. Târgu Jiu

Târgu Jiu est une ville sur les rives de la rivière Jiu. Il est connu pour certaines des œuvres d’art les plus célèbres de Constantin Brâncuși. Le célèbre sculpteur est né à Hobita, près de Târgu Jiu.

À Târgu Jiu, les touristes peuvent voir la Table du Silence, la Porte du Baiser et la Colonne de l’Infini.


42. Parc National des Gorges de Jiu

Cette zone est divisée entre deux comtés: Gorj et Hunedoara. C’est une zone habitée par des animaux carnivores considérés comme vulnérables dans notre pays, tels que les ours bruns, les loups, les lynx, les loutres, les bûches et les chats sauvages. La gorge de Jiu abrite également 701 espèces de plantes et 68 espèces de papillons.


43. Eglise Densuș

L’église Densuș, dans le comté de Hunedoara, est l’une des plus anciennes églises de Roumanie. On pense qu’il s’agissait d’un temple païen au début car son autel n’est pas placé du côté est du bâtiment.


château Corvin Hunedoara Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: le château de Corvin

44. Château Corvin

Aussi connu sous le nom de château de Hunedoara ou de château de Huniazilor, il est construit dans un style gothique-Renaissance. C’est l’un des plus grands châteaux d’Europe.


45. Le tunnel d’amour de la Roumanie

Pour le moment, il n’est pas certain que le Love Tunnel survivra, car il s’est effondré en 2018. S’il est réparé, ce sera à nouveau le lieu photo préféré des couples qui se marient dans la région.

Né de la végétation qui pousse le long du chemin de fer abandonné entre Caransebeș et Băuțar, il a souvent été comparé au célèbre tunnel de l’Amour à Klevan, en Ukraine.


46. ​​Parc National de Nera-Beușnița

Fondé dans les années 90, le parc Nera-Beusnita est situé dans le sud-ouest de la Roumanie, dans le comté de Caras-Severin. Il a une superficie de 36 758 hectares et comprend les gorges de Nera de 22 km de long, deux beaux lacs (Bei et Devil’s Lake) et deux impressionnantes chutes d’eau (Bigăr et Beușnița).

Le parc national de Nera-Beușnița regorge de magie et de légendes. Et la nuit, si vous n’avez pas peur de rencontrer des ours bruns, vous pouvez voir des lucioles.


47. Cascade Bigăr

Bigăr est une cascade avec une apparence inhabituelle et est souvent mentionnée dans les articles comme l’une des plus belles chutes d’eau de Roumanie ou du monde. Faisant partie du parc national de Nera-Beușnița, il est facilement accessible depuis la route principale.

Malheureusement, le 7 juin 2021, la cascade de Bigar s’est effondrée sous son propre poids.


48. Le Lac du diable

Au début, le lac du diable était souterrain, caché dans une grotte. Il est remonté à la surface lorsqu’une partie du plafond de la grotte s’est effondrée. Couvrant 20 000 mètres carrés, Devil’s Lake est le plus grand lac karstique de Roumanie. C’est aussi le seul du genre que nous ayons réellement.

C’est aussi un lieu entouré de légendes, et les gens pensent que ceux qui nagent ici ne reviennent jamais sur ses rives.


49. La grotte avec des os

La grotte des os est située dans le comté de Caras-Severin, dans le sud-ouest de la Roumanie. Composé d’un système de 12 galeries et salles karstiques, c’est le lieu où ont été retrouvés certains des plus anciens restes de l’homme moderne au début de l’Europe.


50. Le Parc Naturel des Portes de Fer

À la frontière entre la Roumanie et la Serbie, il y a les chaudières du Danube, mesurant 14,5 kilomètres de long et 230 mètres de large. Près d’Orșova, vous verrez sur son rivage roumain la plus haute sculpture rupestre d’Europe, représentant la tête de Decebalus, le dernier souverain de Dacie. Cependant, l’impressionnante sculpture n’est pas de cette époque – elle a été construite entre 1994 et 2004.


51. Grotte Scărișoara

Scărișoara est une grotte glaciaire, située à 1 100 mètres d’altitude. Les touristes peuvent visiter le couloir d’entrée de 60 mètres de long, la grande salle et l’église. À l’intérieur de la grande salle, il y a le glacier de 18 mètres de haut, les restes d’un glacier vieux de 3 500 ans, près d’un étang appelé le Bassin de Glace. À l’intérieur de l’église, vous pouvez admirer les plus de 100 stalagmites de glace.


52. Grotte Coliboaia

Non loin de Scărișoara et également dans les montagnes Apuseni, vous pouvez voir les plus anciennes peintures rupestres d’Europe centrale, à l’intérieur de la grotte de Coliboaia. Les dessins sont des représentations d’animaux tels que des ours, des bisons et des rhinocéros. On pense que les peintures de la grotte de Coliboaia sont du paléolithique.

Cependant, il est difficile de connaître la période exacte, car les personnes qui y vivaient à cette époque auraient rarement rencontré des ours ou des rhinocéros. De plus, il est possible que toutes les représentations des grottes n’aient pas été faites en même temps.


53. Grotte de Meziad

La grotte Meziad est l’une des plus longues grottes de Roumanie, mesurant 4,75 kilomètres, sur plusieurs niveaux. Il a été déclaré monument naturel et transformé en réserve, faisant l’objet de recherches approfondies par les spéléologues au fil du temps. Ils apprirent que la grotte Meziad était habitée par des ours et des Homo Sapiens. Aujourd’hui, il n’y a que des colonies de chauves-souris.


Grotte des Ours Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Grotte des Ours

54. Grotte des Ours

Un autre endroit incontournable dans les montagnes Apuseni est la Grotte des Ours. Son nom vient des 140 squelettes d’ours trouvés ici en 1983. Ils appartiennent à l’espèce Ursus Spelaeus, la même qui a vécu dans le passé dans la grotte de Meziad.

La Grotte des Ours se compose de trois galeries et de la Salle des Bbougies, de la Salle Emil Racoviță et de la Salle des Os.


55. La Grotte de Cristal de la Mine Farcu

Située dans les montagnes de la forêt de Craiului, la grotte de cristal de Mina Farcu est la seule du genre que vous puissiez visiter en Europe. Il n’y a que deux grottes de cristal ouvertes aux touristes du monde entier, l’autre étant située en Afrique du Sud.

La partie accessible aux touristes a une longueur d’environ 60 mètres et vous pourrez y admirer de beaux cristaux blancs, qui ont poussé sous diverses formes. En plus des cristaux, il y a un musée minier très intéressant.


Mine de Sel de Turda Cluj visite Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Salina Turda

56. Mine de Sel de Turda

Au nord des montagnes Apuseni, à environ 30 kilomètres de Cluj Napoca, vous trouverez l’attraction touristique la plus visitée de Roumanie: Salina Turda. Bien qu’il n’ait été ouvert aux touristes qu’en 1992, il n’est devenu célèbre qu’après les travaux de modernisation de 2008.

Dans ses salles magnifiquement éclairées, les visiteurs peuvent faire une promenade en bateau, jouer au bowling et au minigolf et parfois aussi profiter de concerts. La mine de sel a encore plus de salles d’halothérapie.


57. Forêt de Hoia Baciu

Également à proximité de Cluj Napoca, mais dans l’autre sens, vous pouvez vous promener dans l’étrange forêt de Hoia Baciu. C’est un beau spectacle dû aux arbres aux troncs courbés, mais c’est aussi un lieu de légendes. On pense que Hoia Baciu est un endroit où des choses paranormales se produisent, une sorte de triangle des Bermudes de la Roumanie et il y a beaucoup d’histoires destinées à effrayer ceux qui veulent s’y aventurer.


58. Le Lagon Bleu à Aghireșu

Également à proximité de Cluj Napoca, vous trouverez le Blue Lagoon de Roumanie, à Aghireșu. Ce magnifique lac est né de l’accumulation de précipitations dans un ancien site minier de kaolin. La couleur étonnante est donnée par le résidu de kaolin.


Volcans de Boue Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: les Volcans Boueux

59. Les Volcans de Boue

Un autre endroit unique dans notre pays est représenté par les volcans boueux, situés dans le comté de Buzau. Les gaz trouvés à des profondeurs de 3000 mètres remontent à la surface, poussant un mélange d’argile, de boue et d’eau salée. Au-dessus du sol, la boue sèche et forme des cônes en forme de volcan autour du site de l’éruption.


60. Le Feu Vivant

Près des volcans boueux, vous pouvez voir un autre phénomène dû aux gaz remontant à la surface: le Feu Vivant près du village de Terca. Les gaz se transforment en flammes à cause du soleil ou des touristes leur donnant un coup de main avec une allumette ou un briquet s’ils s’éteignent. La hauteur du feu réel dépend des conditions météorologiques et de la pression des gaz souterrains.


Ravin Rouge Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Râpa Roșie

61. Le Ravin Rouge

Le Grand Canyon de Roumanie, Râpa Roșie dans le comté d’Alba est un mur de 800 mètres, presque vertical. Fidèle à son surnom, le type de micro-relief trouvé ici est en fait répertorié comme un badland, comme dans le Grand Canyon du Dakota du Sud.


62. Trovants

Dans le comté de Vâlcea, vous pouvez visiter le musée des Trovants. Appelés à tort rochers ou pierres vivantes, les troubadours se forment de la même manière que les stalactites et stalagmites trouvées dans les grottes, en déposant des couches de sable. La formation de gros rochers prend beaucoup de temps, car les trovants ne poussent qu’environ 5 centimètres en environ 1200 ans..


63. La Grotte de la Femme

La Grotte de la Femme (Peștera Muierii) est un système complexe de grottes de 7 kilomètres de long dans le comté de Gorj. C’est la grotte la plus visitée de Roumanie, bien que les touristes ne puissent voir qu’un seul de ses 4 niveaux.

Les scientifiques ont découvert ici les restes de trois premiers humains modernes. Parmi eux, une femme a été identifiée, d’où le nom de la grotte.


64. Văcărești, le «delta» de Bucarest

Vous n’avez même pas besoin de quitter Bucarest pour découvrir les beautés naturelles qu’offre notre pays.

Au lieu d’un projet abandonné de lac d’accumulation, la nature a pris vie. Aujourd’hui, la zone est un parc naturel protégé, qui abrite plus de 95 espèces d’oiseaux, mais aussi des petits mammifères tels que des lapins, des renards et même des loutres.


Herastrau ou le roi Mihai I à Bucarest en Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Parcs à Bucarest

65. Parcs de Bucarest

Vous n’avez pas besoin d’aller dans le delta de Văcărești pour respirer un air (plus pur), car Bucarest possède de nombreux parcs où vous pouvez marcher, courir ou faire du vélo. Ils ne ferment pas le soir, vous pouvez donc vous promener quand vous le souhaitez.


66. Cimetière Bellu

Le cimetière historique de Bellu (cimetière Șerban Vodă) est différent des autres de Bucarest. Il a de grands arbres qui ombragent ses allées et de beaux monuments marquent la vie de ceux qui y sont allés. Bellu ne donne certainement pas ce sentiment effrayant que nous ressentons habituellement dans un cimetière.

Il vaut la peine de visiter pour voir les tombes d’écrivains, peintres et acteurs roumains célèbres, ainsi que celles de personnages historiques importants.

En septembre, lorsque nous célébrons les jours de Bucarest, il y a aussi des concerts dans ce cimetière de Bellu.


67. Le Vieux Centre de Bucarest

Le Vieux Centre de Bucarest est aujourd’hui un espace conquis par les restaurants, bars et clubs, ouverts jusque tard dans la nuit. Ou jusque tôt le matin.

Presque tous les touristes visitant Bucarest arrivent ici. C’est l’endroit avec le plus de clubs et de restaurants au mètre carré de la capitale.


cuisine traditionnelle roumaine ciorba
Raison de visiter la Roumanie: cuisine traditionnelle roumaine

68. La cuisine traditionnelle roumaine

En parlant de restaurants, les étrangers essaient souvent la cuisine roumaine pour la première fois dans le vieux centre, dans l’un des célèbres restaurants, comme Hanu ‘lui Manuc ou Caru’ cu Bere. Bien que très fréquentés et plus chers que les autres restaurants, ils proposent non seulement des plats et des boissons traditionnels, mais aussi des spectacles de musique et de danse traditionnelles, dans un cadre avec sa propre histoire.

Bien que la nourriture roumaine soit plus lourde que ce à quoi certaines personnes sont habituées, cela vaut la peine d’essayer. La cuisine roumaine est influencée par la cuisine de nos voisins du présent et de nos envahisseurs du passé. Je vous recommande d’essayer:

  • ciorbă de fasole în pâine (soupe au jambon fumé et aux haricots secs, servie dans un bol à pain)
  • sarmale (viande hachée en feuilles de vigne ou de chou)
  • mici (viande hachée épicée en forme de saucisses)
  • bulz (polenta, burduf et caș – fromages locaux, tranches de saucisses, bacon fumé, parfois un œuf ensoleillé)
  • tochitură moldovenească (un plat de la Moldavie, avec de la polenta et des morceaux de viande de porc épicés, généralement mélangé à des morceaux de foie de porc et d’autres organes, mais pas toujours; normalement servi avec un œuf au plat)
  • et, en dessert, ne sautez pas les papanași (beignets frits avec du fromage mélangé à la pâte, moelleux à l’intérieur, croquant à l’extérieur, avec crème fraîche et confiture sur le dessus).

69. Le vin roumain

Pour accompagner nos plats lourds, nous produisons d’excellents vins avec une tradition de plus de 3000 ans. De bons vins et des prix abordables nous ont placés sur la carte avec d’autres pays européens importants, comme la France ou l’Italie.

Les étrangers tombent amoureux non seulement du produit fini, mais aussi de nos sols riches et de nos vignobles productifs, dont certains finissent par déménager ici pour eux. Un exemple est la cave Budureasca.

Pendant votre séjour en Roumanie, essayez de déguster un vin Fetească Neagră (Fille Noire).


Cărturești Carusel Bucarest Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Carrousel Cărturești

70. Cărturești Carusel

Je ne considère pas que ce soit un voyage complet si vous ne visitez pas une librairie. Alors, quand vous êtes à Bucarest, dans le Vieux Centre, pourquoi ne pas vous arrêter dans l’une des plus belles librairies du monde?

À l’intérieur d’un bâtiment du XIXe siècle, le carrousel Cărturești occupe 6 niveaux et 1 000 mètres carrés. Il a des livres en roumain, mais aussi en langues étrangères, ainsi que des jeux, de la musique et des films. Il dispose également d’un salon de thé et d’un salon de thé, de la papeterie et de nombreuses idées cadeaux.


71. Le Musée du Kitsch Roumain

Toujours dans le Vieux Centre, vous découvrirez que les Roumains ont le sens de l’humour. Dans un petit bâtiment de la rue Covaci, vous découvrirez le musée roumain du kitsch, avec tout ce qui est kitsch de la façon dont nous avons vécu pendant le communisme ou de la façon dont nous vivons encore, dans certains cas. Vous rirez de Dracula, vous explorerez un petit appartement de l’époque communiste et vous redécouvrirez cocalari et pițipoance.

Ce n’est pas une visite incontournable, mais c’est amusant. Vous pouvez essayer des vêtements, toucher des objets, prendre des photos et tout en très peu de temps.


72. Le Musée du Consommateur Communiste

Un autre musée intéressant se trouve à Timisoara, le lieu où la révolution contre le régime communiste a commencé en 1989. L’endroit entier est aménagé comme un appartement communiste typique, et les visiteurs peuvent explorer en profondeur la façon dont nous vivions alors, de la façon dont les meubles étaient et de quoi genre de produits que j’avais dans le garde-manger. J’y ai reconnu les pots de grand-mère et quelques jouets d’enfance.


Maison du Peuple Bucarest Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: la Maison du Peuple

73. La Maison du Peuple

De retour à Bucarest, nous nous rendons à la Maison du Peuple ou au Palais du Parlement, immense empreinte laissée dans l’histoire par Ceausescu. Bâtiment administratif le plus lourd et le plus cher du monde, la Maison du Peuple est le deuxième plus grand bâtiment administratif du monde, après le Pentagone.

Bien que le bâtiment soit impressionnant, cela signifiait de nombreux sacrifices pour les Roumains. C’est pourquoi elle s’appelle la Maison du Peuple: chacun a contribué d’une manière ou d’une autre à son érection et à sa décoration.

Si vous arrivez à la Maison du Peuple, vous devriez également visiter le Musée national d’art contemporain. Le musée dispose également d’une terrasse qui offre une belle vue sur Bucarest.


fontaines boulevard Unirii Bucarest
Raison de visiter la Roumanie: boulevard Unirii

74. Boulevard Unirii

Devant la Maison du Peuple, le boulevard Unirii s’étend jusqu’à la place Alba Iulia. Ceausescu fut aussi celui à l’origine de la construction de ce boulevard, profitant des bâtiments démolis dans la région par le tremblement de terre de 1977. De plus, il en fit démolir beaucoup d’autres, obligeant les gens qui y vivaient toute leur vie à quitter leurs maisons.

Construit pour être plus grand que les Champs-Élysées à Paris, le Boulevard Unirii mesure 3,5 kilomètres de long. Récemment, les fontaines de ce grand boulevard ont été rénovées et offrent en été un spectacle d’eau et de lumières:


75. Calea Victoriei

Je préfère toutefois emmener mes amis d’autres pays sur Calea Victoriei. Quand mes grands-parents étaient jeunes, c’était l’endroit où les gens marchant sur Calea Victoriei faisaient partie de leurs activités de week-end préférées.

Bien qu’elle ait perdu un peu de son charme depuis, Calea Victoriei vaut toujours la peine d’être explorée à pied. Il réunit plusieurs attractions touristiques et possède plusieurs beaux passages. Mon préféré est le passage anglais, bien qu’il me rappelle plus Venise ou l’Italie en général que l’Angleterre.


76. Le Palais Royal

Sur Calea Victoriei, sur la place de la Révolution, se trouve le Palais Royal, qui abrite le Musée national d’art de Roumanie. C’est une visite intéressante pour explorer le bâtiment, même si une grande partie ne ressemble pas à un palais, mais convient à la présentation des pièces du musée.

Le Musée national d’art de Roumanie est le lieu où l’on peut aller pour l’art roumain médiéval et moderne, mais aussi pour découvrir la collection internationale de la famille royale.

Nicolae Grigorescu, Theodor Aman et Theodor Pallady font partie des peintres roumains bien connus dont vous pourrez admirer les œuvres au Musée national d’art de Roumanie.


77. Athénée Roumain

Non loin du Palais Royal, vous verrez le magnifique bâtiment de l’Athénée roumain, construit dans une combinaison de style néoclassique et romantique en 1888.

La grande salle est circulaire et présente une fresque incroyable, œuvre de Costin Petrescu. La fresque de 75 mètres et 3 mètres de large représente des moments importants de l’histoire de la Roumanie, en commençant par Dacia et en se terminant en 1918, lorsque la Grande Roumanie est née.

Cela vaut la peine de venir à un concert ici, surtout pour l’acoustique parfaite de l’Athénée. D’ici là, vous pouvez faire une visite virtuelle ici.


78. Palais Cotroceni

À la recherche d’un autre palais à Bucarest, nous nous rendons à la résidence officielle du président, le palais Cotroceni, qui est en fait l’ancien palais royal.

Ici, vous pouvez visiter le musée national de Cotroceni et explorer un certain nombre de salles décorées par la reine Maria. Le musée national de Cotroceni abrite également la collection d’art de la reine Maria.


79. Therme Bucarest

Il y a beaucoup de touristes étrangers qui viennent à Bucarest non pas pour découvrir les rues et vieux quartiers du Petit Paris ou ses musées, mais pour se livrer aux Thermes.

L’endroit dispose de 3 zones, avec divers avantages. La zone Galaxy est pour les familles et a beaucoup de toboggans amusants ainsi qu’une piscine à vagues intérieure. À The Palm, les gens se détendent dans une grande piscine intérieure et extérieure avec des bars à eau et des chaises de jacuzzi. Enfin, il y a la zone Elysium, avec 6 saunas différents, une douche froide à haute pression et des piscines avec divers minéraux.

Toute l’eau provient de sources chaudes, il fait donc toujours chaud. Malheureusement, j’ai fini par éviter Therme à cause du comportement des employés et d’une brûlure au dos à l’Elysium.


80. Les thermes d’Herculane

En parlant de thermes, si vous quittez Bucarest, vous devriez visiter la ville thermale de Băile Herculane, dans le comté de Caraş-Severin.

On dit que c’est là qu’Hercule a combattu l’hydre, leur bataille formant les clés et autres caractéristiques du paysage environnant. On dit aussi que les sources dans lesquelles Hercule s’est baigné ici lui ont donné la force de continuer la bataille et de vaincre la bête mythique.

Alors que la visite d’Hercule est une légende, on sait que les aristocrates romains ont été attirés par cette ville et l’ont transformée en un centre de loisirs qui est resté à ce jour. Sous le régime communiste, les bâtiments étaient luxueux et bien entretenus, mais ont ensuite été abandonnés. Cependant, ces dernières années, les anciennes unités ont commencé à être restaurées et, un jour, les bains d’Herculanum seront au moins aussi beaux qu’avant.


forteresse Enisala Dobrogea visite Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: la forteresse d’Enisala

81. Les forteresses de Dobrogea

Dobrogea est la région du sud-est de la Roumanie, habitée depuis le néolithique. Les Perses, les Romains, les Ottomans et plusieurs peuples migrants ont autrefois traversé cette région près de la mer Noire. Aujourd’hui, on peut découvrir leur histoire en visitant les ruines, les sites archéologiques et les forteresses de Dobrogea. Capidava, Enisala, Tropeum Traiani et Histria sont parmi les villes les plus importantes de Dobrogea.


82. Lac Vederoasa

Toujours à Dobrogea, près de Constanța, vous trouverez un paysage similaire à celui du delta du Danube, au bord du lac Vederoasa. En 2007, il est devenu une zone protégée, car on y trouve près de 100 espèces d’oiseaux. La plupart sont des oiseaux migrateurs et beaucoup d’entre eux sont classés comme en voie de disparition.


83. Lac de Craie

Un autre lac intéressant à voir à Dobrogea est le Lac de Craie, à proximité de la région viticole de Murfatlar. Ce lac aux eaux turquoises est situé dans une zone désertique blanchâtre.

Non loin du lac de Craie, vous pouvez visiter le site archéologique Basarabi-Murfatlar, creusé dans une colline de craie. C’est l’endroit où vous pouvez voir la première église de Roumanie.


Vama Veche bord de mer Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: Vama Veche

84. Vama Veche

Sur la mer Noire, à la frontière avec la Bulgarie, il y a le village de Vama Veche. Destination balnéaire préférée des hippies et des rockers dans le passé, c’est désormais une destination pour les personnes de tous âges, quel que soit le genre de musique écouté.

Mathieu le décrit comme un village de festival. Ici, vous écoutez de la musique forte à chaque bar et terrasse en bord de mer, tous les soirs de mai à septembre. Et à l’aube, à Stuff, les gens regardent le Boléro de Ravel quand le soleil se lève de la mer. C’est un beau moment où tous ceux qui ont passé et bu toute la nuit se rassemblent au bord de la mer et regardent ensemble le lever du soleil.


85. Les plages sauvages de la Mer Noire

Les anciennes coutumes ont beaucoup changé depuis le début. Il était une fois un endroit où les gens allaient avec des tentes et se rassemblaient pour jouer de la musique de guitare autour des feux de camp.

Et aujourd’hui, vous pouvez être juste vous et la mer (et d’autres comme vous, mais plus loin) si vous choisissez la tranquillité d’une des plages sauvages de la Roumanie. Si c’est votre scénario idéal pour aller au bord de la mer, vous devriez vous rendre à Vadu, Corbu, Gura Portiței, Tuzla ou Sulina, jusqu’à ce qu’ils deviennent aussi commerciaux que Vama Veche.

Mais gardez à l’esprit: plus vous êtes proche de l’endroit où le Danube atteint la mer Noire (par exemple Sulina), moins l’eau de mer sera propre.


86. Dauphins dans la Mer Noire

La mer Noire compte trois espèces de dauphins. Cependant, le nombre de dauphins dans la mer Noire est en baisse, avec seulement 19 000 restants dans les eaux territoriales de la Roumanie. Même ainsi, vous pouvez toujours les voir dans des zones où les eaux de la mer Noire sont plus claires, même dans des endroits bondés comme Vama Veche.


87. Festival International du Film Indépendant Anonimul dans le delta du Danube

Chaque année, en août, environ 5 000 cinéphiles se rendent en bateau à Saint-Georges dans le delta du Danube. Dans ce cadre magnifique, où le Danube se jette dans la mer Noire, il y a Film Village, avec toutes les installations nécessaires dont un spectateur pourrait avoir besoin.

Les projections ont lieu dans un cinéma, mais il y a aussi un écran extérieur dans le camping. Cependant, les clients ne doivent pas simplement rester dans la tente, car il y a des cabanes et des maisons d’hôtes.


88. Festival International du Film de Transilvanie à Cluj Napoca

Un festival du film plus connu en Roumanie (ou en Europe du sud-est) est le TIFF ou Transilvania International Film Festival. Le festival a lieu chaque année en juin, à Cluj Napoca, et rassemble environ 80 000 invités. Ils ont l’opportunité de regarder environ 250 films au cours d’environ 400 projections en salles, mais aussi dans des lieux surprenants de la ville. Les téléspectateurs ont également la possibilité de rencontrer plus de 1 000 invités de l’industrie cinématographique.


89. Untold Festival de musique électronique à Cluj Napoca

Un autre événement qui attire de nombreux touristes à Cluj Napoca est le festival Untold. Gagnant du titre de meilleur festival majeur aux European Festival Awards 2015, l’événement annuel a lieu en août et rassemble des foules de plus de 300 000 invités.

Je n’y suis pas encore allé, mais mes amis y sont allés non seulement pour la musique, mais pour l’expérience elle-même. Même s’ils n’étaient pas fans de musique électronique, ils ont tellement apprécié Untold qu’ils font partie de ceux qui prennent congé pour participer à ce festival chaque année. C’est probablement la raison la plus courante de visiter la Roumanie aujourd’hui.

Voici à quoi ressemblait Untold en 2018:


90. Festival du Film Astra à Sibiu

Astra Film Festival a célébré sa 25e édition en 2018. A cette occasion, le festival du film documentaire a programmé une semaine avec plus de 40 événements liés au cinéma dans 9 lieux de Sibiu.

Le festival du film Astra a lieu chaque année en octobre et est une excellente raison de visiter la Roumanie!


91. Festival International de Théâtre de Sibiu

Bien que ce ne soit pas le seul festival international de théâtre en Roumanie, celui de Sibiu (Festivalul Internațional de Teatru Sibiu – FITS) est mon préféré. Regardez la vidéo ci-dessous pour vous en faire une idée:

Le Festival international de théâtre de Sibiu a célébré sa 25e édition en 2018.


92. Festival de Jazz de Gărâna

Chaque année, en juillet, environ 10 000 mélomanes se rassemblent dans les montagnes pour participer au festival de jazz Gărâna. Des musiciens renommés ravissent le public dans un cadre merveilleux mais simple.

Voici leur vidéo de la 22e édition:


93. Festival George Enescu à Bucarest

George Enescu était un célèbre compositeur et violoniste roumain. Trois ans après sa mort, en 1958, eut lieu la première édition du festival de musique classique portant son nom. Initialement organisé tous les trois ans, dans les années 80, sa fréquence a diminué.

Suite à une décision du gouvernement en 2002, il a été décidé que le festival aurait lieu tous les deux ans. Par conséquent, les années impaires, en septembre, les salles de concert de l’Athénée roumain et du Radio Hall attendent leurs invités. Et il y a beaucoup d’étrangers qui viennent pour cette raison visiter la Roumanie.

Vous pouvez cliquer ici pour écouter la rhapsodie roumaine de George Enescu .


94. Festival Summer Well

A la périphérie de Bucarest, à Buftea, Summer Well a lieu, promu comme un festival comme un jour férié.

Summer Well est généralement prévu pour un week-end à la mi-août, avec trois soirées pleines de concerts. Les organisateurs admettent que c’est un festival pour les hipsters, et en 2014, mon amie de That Thing a travaillé sur leur vidéo ironique:

Le clip raconte l’histoire d’un Britannique qui s’envole pour Bucarest, explore un peu la ville, puis se joint à la fête à Summer Well.


Fêtes folkloriques traditionnelles Roumanie
Raison de visiter la Roumanie: danses traditionnelles roumaines lors d’un festival dans le village de Rășinari

95. Fêtes folkloriques traditionnelles

Il y a beaucoup de festivals autour de certains plats et / ou boissons locaux, ou autour de la musique et de la danse traditionnelles, dans tout le pays.

Sur la photo, vous pouvez jeter un coup d’œil au festival du fromage et du palincii, de Rășinari, comté de Sibiu. Le festival célèbre les boissons traditionnelles locales, le brandy et le brandy, le célèbre fromage de Sibiu et d’autres plats roumains, avec des danses folkloriques de la région de Sibiu.


96. Événements culturels gratuits

Si vous visitez l’une des plus grandes villes de Roumanie, vous pouvez participer gratuitement à de nombreux événements culturels. Il y a des concerts, les nuits blanches des musées et des galeries, ainsi que les habituels marchés de Noël et de Pâques.


97. La Roumanie est abordable

Non seulement il y a beaucoup de choses gratuites à faire en Roumanie, mais la plupart des activités payantes sont abordables, voire bon marché pour la plupart des touristes étrangers. Le faible coût de la vie fait de la Roumanie un excellent choix pour les expatriés. Tant de gens déménagent ici depuis un certain temps.


98. L’Orient Express

Desigur, România poate fi și o destinație de lux. Bucureștiul a fost una dintre stațiile de pe ruta Orient Express, trenul de lux care făcea legătura între Paris și Estul Europei.

În București și în restul țării există atât hoteluri cât și restaurante de lux, ca în multe alte țări europene.


trains à vapeur à voie étroite en Moldavie
Raison de visiter la Roumanie: Mocănița

99. Mocănița

Le train Orient Express original n’existe plus, mais si vous voulez prendre un vieux train, vous pouvez essayer les trains à vapeur à voie étroite qui circulent encore en Roumanie.

Le ferry le plus connu est celui de Vişeul de Sus. Cependant, ne vous attendez pas à trouver le luxe d’Orient Express!

Bien que ce soit toujours une promenade amusante, une balade du Nouvel An peut être encore plus intéressante!


100. Notre vitesse Internet est incroyable!

Enfin, la Roumanie dispose d’un accès Internet haut débit bon marché. En 2013, Timisoara a été nommée la ville avec la vitesse de téléchargement la plus élevée au monde.


La fin…?

Ma liste de raisons de visiter la Roumanie est prête, mais je suis ouvert à de nouvelles idées. Envoyez-moi un email à mirela@the-travel-bunny.com. Si vous êtes un blogueur de voyage, j’ajouterai un lien vers votre blog!


A propos de l’auteur

Mirela Letailleur The Travel Bunny

Mirela Letailleur écrit sur le blog de voyage The Travel Bunny à propos des vacances en Europe à petit budget. Elle a également créé des guides touristiques gratuits et elle adore jouer le rôle de guide local durant des visites en Roumanie. Amateur de café.

En savoir plus sur Mirela Letailleur

Articles similaires sur le blog de voyage
Que faire à Timisoara en un week-end
Pourquoi partir en vacances à Andorre-la-Vieille
Top 10 destinations de rêve pour des vacances à deux